atp quatification microbiologique rapide
  • Mesure ultra-rapide de la biomasse
  • Anticipation et réactivité dans les prises de décision
  • Optimisation économique et environnementale des process
  • Evaluation de la qualité des matières premières
  • Productivité et maîtrise des process

Optimisez vos process de biodégradation avec l'ATP 2G

process de biodégradation

UN INDICATEUR POUR PILOTER VOS

PROCESS DE BIODÉGRADATION

GAGNEZ EN PRODUCTIVITÉ

Avec l'ATP 2G !

L’ATP 2G apporte un nouvel indicateur biologique pour améliorer le rendement des procédés de biodégradation exploités dans l’épuration, la méthanisation ou le compostage.

Les procédés de traitement biologique des eaux usées, de production de biogaz ou de compost sont basés sur le contrôle des populations microbiennes qui interviennent dans les réactions de biofermentation et de biodégradation de la matière organique.

L’efficacité des processus de transformation dépend de :

• la qualité de la matière organique (composition en azote/carbone, absence de toxiques et d’inhibiteurs) ;

• la maîtrise des réactions biologiques (oxygène, température, humidité, pH, équilibre nutritionnel…) ;

• l’activité des populations microbiennes (viabilité, densité, diversité).

L’optimisation du rendement de ces procédés constitue un enjeu d’avenir pour ces filières.

Bio-process et micro-organismes impliqués

• Le traitement biologique des eaux usées se déroule en station d’épuration (STEP) en présence ou en absence d’oxygène grâce à l’action de micro-organismes aérobies ou anaérobies libres (boues activées) ou fixes (bio-filtres).

• La méthanisation se produit en bioréacteurs (digesteurs ou méthaniseurs) en absence d’oxygène grâce à l’action de bactéries anaérobies mésophiles (process à 35°C) ou thermophiles (process à 55°C).

• Le compostage est conduit en andains (monticules de plein air) et nécessite l’apport permanent d’oxygène (par retournement mécanisé) afin d’activer la flore microbienne aérobie.

L’ATP 2G pour gagner en productivité

Les outils d’analyse microbiologique rapide comme l’ATP 2G offrent un indicateur biologique pertinent pour :

Lire la suite

L’indice de stress de la biomasse en biodégradation

L’Indice de Stress de la Biomasse™ (BSI en %), qui correspond à la proportion d’ATP extracellulaire sur l’ATP totale, est un indicateur chiffré permettant d’appréhender le taux de mortalité et de stress d’une biomasse impliquée dans un bioprocédé (ou présente dans une installation). Ainsi plus la valeur du BSI monte, plus la mortalité cellulaire est élevée.

Lire la suite
bouton retourRetour ATP 2G